the genesis

Exemplaire en terme de durabilité, ultra-performant et ultra-flexible : telles étaient les attentes du maître de l’ouvrage. The Genesis est un immeuble de bureaux passif situé à Braine l’Alleud, au centre d’un quartier en construction. Pour ce projet, A2M a dessiné un édifice affirmé et pourtant à la frontière délicate entre défini et indéfini, entre théorie et pratique. Un exercice de style en soi.

Texte : Sylvie Reversez

Construire pour l’homme

Le projet The Genesis n’échappe pas à la règle que se fixe le bureau A2M : aborder l’architecture de façon optimiste et donner du sens aux bâtiments qui nous entourent. Loin des “objets d’architecture” et du “green-washing”, The Genesis a la volonté de proposer une architecture respectueuse de l’environnement dans son sens le plus large. L’environnement ne se limite pas à la nature. Ses composantes sociologiques, sensorielles, émotionnelles et bien d’autres créent les lieux de vie et de rencontre dans lesquels nous évoluons. Pour le bureau A2M, l’architecture a pour rôle premier de donner un cadre de vie épanouissant à l’homme. La différence aujourd’hui est qu’elle doit le faire en y intégrant les principes de durabilité et en particulier ceux liés aux économies d’énergie. C’est dans ce cadre élargi que le projet The Genesis a été conçu.

more

Ultra-flexibilité  et  durabilité:
deux exigences pour un concours

The Genesis naît à la suite d’un concours organisé par le maître de l’ouvrage, la société Parc de l’Alliance sa » (AXA Belgium, AG Real Estate Development). Celle-ci souhaite construire un nouvel immeuble de bureaux d’environ 6000 m2 hors sol dans un quartier en cours d’urbanisation à Braine l’Alleud. Les plateaux de bureaux seront ensuite vendus ou loués à différentes entreprises. En 2010, la société invite plusieurs bureaux d’architecture de renom à créer un immeuble caractérisé par une ultra-flexibilité d’usage et, surtout, par une approche irréprochable sur le plan de la durabilité. C’est la proposition du bureau A2M qui est retenue, appuyée par sa vision franche de l’architecture et leur expertise des réalisations passives.

Trouver l’équilibre

The Genesis a ceci de particulier : son contexte est en grande partie indéfini. En effet, le Parc de l’alliance est en mutation. La parcelle attribuée au projet y prend une position centrale, entre un îlot d’immeubles tertiaires datant des années 1990, le complexe cinématographique Imagibraine et un lotissement de petits immeubles de logement actuellement en construction. L’usage de l’immeuble laisse lui aussi des zones d’ombres. Dans un souci de rentabilité maximale, il doit permettre des scénarios multiples de location et de vente. Sans contraintes clairement définies, la conception architecturale est difficile car le risque d’en faire trop, ou pas assez, est grand. Le projet The Genesis est conçu pour trouver l’équilibre. Il jette les bases solides d’un aménagement urbanistique et architectural à s’approprier.

Durablement passif

Le bâtiment The Genesis a été certifié BREEAM “Excellent” et est en cours de certification passive. A2M ne fait pas de concessions : tous les projets du bureau sont passifs, point barre. Mais peut-être devrions-nous dire durablement passifs. Pourquoi ? Parce que A2M prend du recul pour viser l’essentiel. La durabilité n’est pas seulement une question de résultats chiffrés et de performances. Les moyens de conception, les moyens de réalisation et, surtout, les conditions d’utilisation sont indispensables pour rendre l’architecture durable et donner du sens au ‘passif’. Le résultat de cette approche est une intégration immédiate, et donc efficace, des notions techniques et sensibles qui donnent vie ensemble au projet. L’enveloppe du bâtiment, sa volumétrie, la conception structurelle,… Tous ces aspects sont pensés pour créer les conditions de durabilité et de bien-être attendues dans les édifices contemporains. Pour A2M, l’architecture est la durabilité et est inévitablement passive.

une charnière  entre logements et bureaux

Le projet est implanté en évidence sur un grand rond-point au coeur du Parc de l’Alliance, entre le futur quartier de logement et l’ensemble d’immeubles de bureaux. L’édifice est conçu comme une charnière qui articule ces différents programmes. A2M a travaillé la volumétrie de façon à hiérarchiser les fonctions et à dialoguer avec les immeubles voisins et les futurs logements. Entre les deux ailes, l’entrée principale attire le regard. Elle formalise la destination du bâtiment tout en permettant une certaine perméabilité entre extérieur et intérieur. Le porte-à-faux, les rampes et escaliers d’accès et les perspectives visuelles à travers l’espace d’accueil marquent de façon progressive le changement de fonction et invitent aux échanges.

Un projet rationnel et scénarisé 

Le projet accueille 6000 m² de bureaux et près de 1800 m² de parking souterrain. Les bureaux se répartissent dans les deux ailes à front de voirie. Ils se disposent de façon rationalisée et systématique, permettant ainsi l’extrême flexibilité d’usage demandée par le client. L’entrée circulaire concentre l’essentiel des intentions architecturales. L’espace d’accueil s’ouvre de part et d’autre sur son environnement à travers ses façades vitrées. La découverte des lieux a été scénarisée par les architectes pour prolonger la transition amorcée depuis l’espace public : hauteurs sous-plafond progressives, succession harmonieuse de matériaux, simplification visuelle des espaces, omniprésence de lumière naturelle,… Depuis le hall d’accueil, l’escalier courbe et les coursives conduisent aux différents plateaux de bureaux dans une ambiance lumineuse et dynamique.

Program

office building

Client

Parc de l’alliance (AXA Belgium, AG Real Estate Development)

Collaboration

Arcadis, Stubeco, JNC, Limen, AIB, SECO, D2S int’l, Contractor Franki

Surface

6 058 m² HS, 9 124 m²

Performance

passif, BREEAM excellent

Situation

Braine l’Alleud (BE)

Status

Completed 2015

Year 2011

Share on